vendredi 16 novembre 2007

DE-COLORATION D'AUTOMNE



Ou un verre ça va, pas de vert... ben! on verras

Depuis quelques mois nous avons repris l’étude du vallon des lapins, vallée sèche située sur la commune de Anhée près de Dinant. Cette vallée n’est que très exceptionnellement active toutes les eaux entrent sous terre sous forme de pertes ou de chantoirs. Toutes ses eaux résurgent normalement à la Creute, grosse résurgence qui ce trouve le long de la Molignée à Salet au lieu-dit « la maison des Italiens ». Dans le but de mieux connaître l’hydrologie de cette zone, nous avons décidé de procédé a la coloration de tous les phénomènes actifs en commencent par le plus proche, évidemment. Donc le 16/11/07 nous avons procédés a la coloration du chantoir de Warcha, cavité qui fût pénétrable jusque 30 mètres de profondeur, (dixit Stéphane Collot, ancien membre du Groupe Spéléo de Charleroi, club qui a travaillé sur le site dans les années 70), et qui est actuellement bouchée a 3 mètres, (nous avons pris contact avec le propriétaire des lieux pour reprendre les travaux et il ne semble pas contre).
L’entrée de cette cavité est située à 380 mètres de la résurgence, 69 mètres plus haut et dans le même synclinal, donc ce ne devait être qu’une formalité, et bien non ! malgré la (bonne) dose de fluorésceine et après 7 heures de veille, rien, pas une trace de couleur verte à la résurgence ! pourquoi ? karst noyé profond, temps d’attente trop court, vastes lacs (le rêve), autre sortie (peu probable),(Vos commentaire ou vos idées sont les bienvenus) nous ferons une autre expérience lorsque le débit aux pertes sera plus important et nous installerons plus de postes d’observations.


Le colorant à l'entrée du chantoir



Le colorant dans le chantoir (-3m)




L'eau reste claire (partie de la résurgence)

1 commentaire:

joël a dit…

Vraiment bizard que le colorant n'ai pas ré apparu à la résurgence ou soit ses pas la bonne résurgence ou soit il y a des siphon enfin le mystère reste mais faux faire le teste sur les autre perte.Et bien sur continuer la désob a la résurgence.
Joël