lundi 16 juillet 2007

UNE SOURCE DE MOONMILCH

Des speleologues basques ont decouvert au fond du gouffre d’Alzola, a Aia (Guipuzkoa), ce qui est jusqu’a present l’unique riviere de "lait de lune" liquide au monde. C’est, en effet, la seule qui coule, blanche et brillante, sur plus de 300 metres de galeries souterraines. Par consequent, les specialistes de la Societe des Sciences Aranzadi gardent jalousement le secret sur son emplacement exact et controlent les visites afin de garantir sa conservation. Ce phenomene de mondmilch (ou moonmilk) se retrouve dans d’autres regions du globe, mais, en general, il se presente comme un recouvrement solide de quelques millimetres d’epaisseur sur les parois et possede une consistance plastique. L’explication de l’etat liquide du mondmilch d’Alzola reside dans sa composition, selon une etude realisee par les experts d’Aranzadi en collaboration avec l’Ecole des Mines d’Ales. C’est, en effet, le premier gisement de mondmilch dont le composant principal est la gibbsite, un hydroxyde d’aluminium. Il est egalement constitue par d’autres mineraux comme le calcium, le soufre, la silice, le carbone et le gypse, alors qu’en general les mondmilch sont composes de carbonates de calcium et de magnesium. Par ailleurs, cette source de "lait de lune" a une structure formee par des cristaux d’une taille extraordinairement minuscule, seulement identifiables par l’intermediaire d’un microscope electronique a balayage. Il reste toutefois d’autres interrogations a resoudre : savoir pourquoi le mondmilch apparait a l’etat liquide uniquement a Alzola et nulle part ailleurs, ou encore determiner si dans la zone de 12 km2 qui presente les memes caracteristiques on pourrait decouvrir d’autres rivieres de "lait de lune". Contacts : - Carlos Galan, Sociedad de Ciencias Aranzadi - tel : +34 943 466 142, fax : +34 943 455 811 - courriel : cegalham@yahoo.es, http://www.aranzadi-zientziak.org/01aranzadi.htm Sources : El Pais, 02/02/05 Redacteur : Olivier Luminati, coopfrances@pta.esespeologos

NDLR : ah une plongée dans un siphon de moonmilch quel pied.

2 commentaires:

joël a dit…

Article très intéressant
Joël

Anonyme a dit…

plonger dedans et boire un café sucré a la sortie, la totale quoi
de beret basque.